La CNIL publie son rapport d’activité 2021

Protection des données personnelles
11 mai 2022

Renouvellement de la politique d’accompagnement, mobilisation accrue sur la cybersécurité et renforcement de l’action répressive : l’année 2021 aura été marquée par une activité particulièrement intense et une sollicitation croissante de la CNIL par tous les acteurs de la société.

Une politique d’accompagnement renouvelée

Un des objectifs de la CNIL est d’apporter de la sécurité juridique à l’ensemble des professionnels vis-à-vis du RGPD, quel que soit leur secteur d’activité et leur taille. Pour les accompagner, elle a ainsi publié de nouveaux guides et ressources sectoriels sur son site web en 2021, notamment pour le secteur associatif, de l’assurance ou de la santé.

Ces nouveaux outils s’ajoutent à une offre déjà conséquente que la CNIL enrichit et met à jour chaque année dans le but de permettre à tous les organismes de respecter au mieux la vie privée de leurs clients, utilisateurs ou administrés.

En parallèle, elle a développé des outils pour permettre le développement d’une innovation numérique vertueuse, notamment au travers de sa stratégie « start-up » déployée dès 2017. Cela s’est traduit en pratique par la mise en place, cette année, d’un premier bac à sable données personnelles pour la santé. Grâce à ce dispositif novateur, 12 projets ont été accompagnés par la CNIL, dont 4 de manière renforcée

« L’émergence permanente de nouvelles technologies et l’omniprésence des traitements de données personnelles dans tous les champs de la vie sont les défis auxquels la CNIL sera encore confrontée en 2022. » déclare Marie-Laure Denis, présidente de la CNIL.

Dans le cadre de ses missions, la CNIL accompagne également les pouvoir publics. Pour éclairer leurs décisions, elle a ainsi répondu à 22 auditions parlementaires et rendu 121 avis sur des projets de lois et de décrets. 16 de ces avis concernaient des traitements de données mis en œuvre dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID-19. La CNIL a par ailleurs traité 576 dossiers d’autorisations en santé au cours de l’année 2021 et délivré 54 autorisations de recherche sur la COVID-19.

En savoir plus : https://www.cnil.fr/fr/la-cnil-publie-son-rapport-dactivite-2021